Retraite selon les Exercices de St Ignace
Vendredi 31 octobre 2014

Joseph ou l’invention de la fraternité

proposée par C Bauer, responsable du centre, et le père Philippe Gruson

Illustration WEB page couverture andré Wenin Joseph ou l invention de la fraternité

« Qu’es tu en train de chercher ».. « Ce sont mes frères que je cherche… » Gn 37 15-16

Découvrir comment la Parole « parle » à nos vies grâce à des suggestions simples. Se laisser surprendre par cette Parole qui se fait toute neuve pour éclairer ma vie. Parole qui nous fait « sentir et goûter la tendresse de Dieu ». Elle nous relève, nous porte et nous libère. Découvrir la fraternité des chercheurs de Dieu … Partager la joie de croire…

André Wenin, avec son talent formidable, nous invite à vivre l’histoire de Joseph comme une école de la fraternité. A chaque page, il nous fait toucher du doigt et du cœur, combien être frère est un long travail. Ce chemin passe par l’engendrement des fils, de chaque fils : condition pour que l’alliance divine puisse délivrer sa promesse. Et ce chemin commence (Ge 37) par une crise et un drame dans une situation intenable… Le « clan » familial explose… La haine s’affiche au grand jour. Le malheur se déploie.

Les frères ont vendu Joseph aux égyptiens et rapporté à leur père sa tunique tachée du sang d’un bouc. Dès lors, Jacob refuse d’être consolé. Nous perdons Jacob et la fratrie dispersée de vue, et assistons à l’ascension de Joseph qui devient le deuxième personnage du pays d’Egypte. Vingt ans après, la sécheresse annoncée par Joseph a commencé et toute la région est menacée de famine. C’est alors que les fils de Jacob montent en Egypte pour acheter du grain et se trouvent face à Joseph qu’il ne reconnaissent pas, mais lui les reconnaît. Commence alors pour les frères une très rude mise à l’épreuve que cet homme imposant leur inflige. Que cherche Joseph, ordinairement si sage et pacifique ? Jacob l’avait chargé « de veiller au shalom des frères et de faire revenir une parole » (37, 14).

A l’inconnu de Sichem qui lui demandait « Que cherches-tu », il avait répondu : « Ce sont mes frères que je cherche » (37, 16).

Silence et accompagnement

Tous les repas sont pris en silence. Possibilité de recevoir le sacrement de réconciliation. Accompagnement personnel possible.

Déroulement d’une journée

Premier soir :

  • 16:00 accueil et installation, présentation et entrée dans le silence
  • 18:30 eucharistie

Horaires à titre indicatif

  • 08:15 éveil corporel
  • 08:30 petit déjeuner
  • 09:00 temps de prière
  • 09:15 enseignement et propositions pour le temps personnel
  • 10:00 temps personnel
  • 12:30 repas
  • 14:30 enseignement et propositions pour le temps personnel
  • 15:30 temps personnel
  • 18:30 eucharistie
  • 19:15 repas
  • 20:30 prière

Participation financière :

  • Pension complète : 132€
  • Animation 40€

Merci de confirmer votre inscription en nous envoyant un chèque de 30€ d’acompte à l’ordre de « Association NDBD »

Pour vous inscrire,