Jeudi 13 janvier 2011

La demande de grâce

Dans le début de chaque temps de prière il est proposé de demander au Seigneur une grâce spirituelle (cf. fiche « Prier avec un texte de l’Écriture »).
Saint Ignace insiste : « Demander à Dieu ce que je veux et désire. La demande doit être adaptée au point où l’on en est ».
L’important pour la prière est de réveiller le véritable désir de notre cœur.

Que demander ?

  • Pour chaque étape de ce temps de désert il est suggéré de demander une grâce spécifique. Je personnalise cette demande avec mes propres mots. Il est très important de la faire mienne.

  • Il se peut aussi que le Seigneur m’ait fait voir dans le temps de prière précédent qu’il y avait quelque chose de légèrement différent à demander pour progresser à sa suite. C’est alors cela qui devient la demande à formuler en début de prière.

    Car mon désir profond n’est autre que le désir de Dieu en moi, pour moi.
    C’est l’Esprit qui parle à mon esprit.


Pourquoi demander ?

Trois sortes de tentation peuvent survenir pour m’empêcher de le faire :

  • Dieu sait bien ce qu’il me faut ! Oui, mais il attend que nous le lui deman¬ dions : « Que veux-tu que je fasse pour toi ? » dit le Christ à l’aveugle… Dieu ne s’impose pas.
  • Dieu est trop loin ! Souvenons-nous alors : « Je me tiens à la porte et je frappe »…
  • Je suis trop indigne ! Pensons alors à Zachée que Jésus appelle.. .

Bref, oser exprimer à Dieu ma demande, simplement, avec mes mots. Et peut-être oser demander la grâce de savoir demander !

Ainsi, demander nous met en grande liberté face à Dieu. Notre désir est plongé dans le désir de Dieu qui nous accordera au temps voulu, parfois d’une manière inattendue.. . et beaucoup plus largement que ce que l’on a demandé.
Nous faisons partie d’un Peuple qui, depuis toujours, témoigne que Dieu répond.


Documents à télécharger