vivre le vendredi saint autrement
Mercredi 15 février 2017

Une méditation du chemin de croix (Vendredi Saint)

Inspiré librement par l’ouvrage d’Etienne Séguier

… Il y a un moment où il faut cesser de fuir ses peurs et se retourner pour les regarder en face. La méditation du chemin de croix peut aider à rester présent dans la tourmente alors que l’on aimerait fuir en courant. Certes, ce chemin ne nous raconte pas une histoire édifiante pour se donner du courage. A priori, le Christ ne « réussit pas sa crucifixion ». Il la termine découragé, doutant même du sens de son existence. Il ne prétend pas fournir une méthode pour traverser les épreuves en quatorze étapes, en limitant les coups. A chaque station il peine, il souffre. A la fin il meurt. Pourtant, la méditation de ce chemin peut nous aider à regarder notre souffrance en face, à lui laisser une place….

  • Etienne Séguier « Traverser les épreuves » Méditation sur le chemin de croix. Chez Empreinte. 2012
  • Le vendredi 14 avril 2017 de 10:00 à 16:00 iCal
    Halte spirituelle : Une méditation du chemin de croix (Vendredi Saint) : Une méditation du chemin de croix (Vendredi saint)
Image2
Image2

Les textes qui évoquent la marche de Jésus vers le mont Golgotha peuvent-ils nous conduire sur un chemin de croissance personnelle ?

C’est avec cette question inattendue que nous parcourrons les quatorze stations du chemin de croix. Dans nos propres existences, il n’est pas simple, en effet de traverser les épreuves, ces situations tourmentées où le souffle nous manque. Nous cherchons parfois à nous rassurer en voulant croire à d’hypothétiques rebonds, misant sur d’improbables concours de circonstances ; il nous faut pourtant affronter la réalité. Jésus ne délivre pas de secrets pour franchir les obstacles sains et saufs mais il nous ouvre un chemin de résurrection et nous invite à redécouvrir l’être mystérieux que nous sommes, plus riche, plus vaste, parfois inattendu. À sa suite, nous entrons dans une autre relation avec nos proches dans le don réciproque, l’amour donné et reçu. Chaque étape de ce chemin est enrichi d’une prière.

Une proposition pour la semaine Sainte

indifférents, elle nous invite à un « pas de côté » que nous désirons , attendons, espérons, parfois depuis longtemps. Malheureusement bien souvent nous ne savons pas comment introduire une touche « différente », « une nouveauté » où le stress d’une vie débordante de choses à faire relâcherait un peu sa pression sur notre agenda. A partir nos propres doutes, peurs et souffrances, nous serons invités à regarder le Christ pour oser avec lui, traverser nos épreuves à demander à Dieu, comme le Christ, la force de résister à la tentation, la force de m’accueillir comme une belle personne, d’oser dire ma révolte quand la souffrance devient insupportable, de me laisser toucher par la tendresse des femmes qui le suivent, de tomber et de me relever, d’accepter l’aide quand je trébuche et me sens mis à nu, d’être reçu dans les bras du Père… À oser des gestes symboliques exprimant un désir de changement et d’ouverture au neuf..

Pédagogie

  • Se laisser guider
  • Rester en silence
  • Faire de petits gestes simples
  • Marcher dans le parc
  • S’arrêter et se parler
  • Écouter la Parole de Dieu et se laisser toucher

Jésus a connu lui aussi l’épreuve

Jusqu’à sa condamnation, Jésus mène la vie d’un honnête homme, en quête de sagesse. Après sa résurrection, il réapparaît auréolé de la gloire de celui qui a vaincu la mort.

Mais entre les deux, il y a cette journée où celui qui n’est pas encore perçu comme Dieu connaît la chute, l’humiliation, la mort. Deux millénaires plus tard, ce parcours suscite encore l’intérêt.

Comment aide-t-il à traverser les petites morts, en attendant la grande ? Comment suivre le Christ à ce moment-là contribue-t-il à nous engager dans un chemin de croissance personnelle ?

C’est avec ces questions que nous vous proposons de parcourir les quatorze étapes franchies par Jésus entre sa condamnation et sa mise à tombeau.

La méditation du Chemin de Croix peut nous aider à regarder notre souffrance en face, à lui laisser une place. Il y a des situations où l’on a pas d’autres choix. Ne pas faire face serait même plus destructeur encore que de continuer à nier l’épreuve.

témoignages suivre ce lien

Déroulement de la journée

  • 10h00 accueil et lancement
  • Méditation sur le chemin de croix en cheminant dans le parc
  • À partir de 16h Possibilité de recevoir le sacrement de réconciliation (si présence d’un prêtre)
  • Vers midi collation chaude.

pratiquement

Se munir de chaussures de marche et de vêtements chaud, car la journée intègre des temps à l’extérieur

Participation financière : 35€ Possibilité d’arriver le jeudi soir

Pour vous inscrire,

Merci de confirmer votre inscription en nous envoyant un chèque de 20€ d’arrhes à l’ordre de « Association NDBD »